Du ciel à la terre

Toit Cathédrale de Reims
Toit de la cathédrale de Reims

Vertiges et mystères

là où le ciel de flotte se déchire

et nous décoche des flèches

qui sait là-haut ce qui cloche

et pourquoi choir d’une Babel

babiller en langue gargouille

aux petits monstres biscornus

et quand bien même Jacob

me présenterait une échelle

en verticale

monter ou descendre

je ne saurais plus.




Encore écouter l’orgue 

sa légende des siècles

pointiller ses notes

alors

j’arriverai en ce lieu d’anciennes pierres, boiseries et statuaires aux trompes mystérieuses

dont la lumière comme passée au vitrail

réclamera de ma voix

mes mots.

Ils tomberont à même la poussière.




Relevant la tête et posant à travers moi

son regard bienveillant qui traverse les âges

tu écriras trois pantoums

me dira le sâdhu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :