Le grand Hurlu

Friche à Hirson, Aisne

Si par mégarde, tu joues près de la friche,
les graminées ne pourront te cacher.
Avec ses vilains grands yeux qui trichent
son air très mauvais et ses hurlements
celui qui t’a vu, c’est le grand Hurlu.

File dans les herbes gamin, pars au loin.
Prends le chemin, cours au vent, t’es malin.
Un chapeau pointu, sa bouche pleine de dents,
il n’y a rien à faire tout est foutu,
celui qui t’a vu, c’est le grand Hurlu.

Depuis ce gamin on n’a jamais revu

et chaque nuit de grand vent on entend les cris du grand Hurlu

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :