Souffle

Photo que j’ai prise au lac du Der, Haute Marne.

Un souffle au bord des marécages, ils dansent. Il y en a de très grands. Ils se dressent fièrement. Ils regardent dans l’eau le reflet de leurs feuilles coupantes. Ils admirent la légèreté de leurs fleurs : on dirait des bouquets de plumes blanches ces roseaux.

Mais il y a aussi des plus petits. Ceux-là se tiennent tranquilles entre les
grands. Pourtant, le vent qui passe fait chanter tous les roseaux.
Tous ? Non. Il y en a un, vraiment très, très petit, pas très joli, qui ne chante
pas.
Il murmure tristement, pour lui seul :
– Je ne peux pas chanter. Je ne pourrai jamais. Je suis trop petit ! Le vent n’arrive pas jusqu’à moi. Oh ! Comme j’aimerais chanter, moi aussi !

Une jeune femme venue boire à la rivière découvre ce petit roseau. Elle le découpe en forme de flûte et les jours suivant moutons blancs moutons noirs la suivent au son du pipeau.

Petit roseau n’attend plus le vent ; l’air doux et chaud qui le fait chanter est un souffle de vie.

(Je me suis inspiré d’un conte raconté par une de mes tantes Suisse, Simone Cuendet)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :