Le temps des couleurs

Photo que j’ai prise dans la montagne de Reims

Je me réveille ce matin à Auxerre au bruit de la pluie, d’incroyables bourrasques, décidément on ne verra pas venir l’été par ici cette année (nord de la France).

J’avais écrit ce poème en pensant à ma femme et ce matin j’ai une pensée pour mon vieux papa qui est parti dimanche dernier bien plus loin que ce chemin.

Un pas après l’autre je pars sur la route du temps,
je veux un souvenir avant la saison blanche.
Les feuilles ! hissez bien haut vos couleurs sous le vent,
toujours je vous entends frissonner dans les branches.

N’ayez pas peur de l’hiver et sa nuit de glace,
profitons encore des heures que le temps efface.

Un pas après l’autre je pars sur la route du temps,
je veux un souvenir avant la saison blanche.
L’air est chargé d’infinies senteurs que j’aime tant,
je veux des nuits et des jours après ce dimanche.

Je suis seul et pense à toi feuille d’automne,
a ton visage et tes cheveux, mille reflets de feu.
À toutes les saisons ma belle, oui je me raisonne,
les couleurs de la vie ont partagé nos jeux.

6 commentaires sur « Le temps des couleurs »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :