Tout partait en fumée

Elle s’est roulée une cigarette, elle a fait des cercles avec la fumée elle a soufflé, elle s’est penchée, elle a rendu grâce au cendrier.

Elle avait soif, elle a fait sauter le bouchon.
Elle a laissé couler la mousse dans la flûte, elle a reconnu le Chardonnay, elle a rendu grâce aux arômes.

Toujours sans me voir elle s’est levée,
elle a pris son parapluie, elle est entrée dans la pluie sans un mot sans me regarder, alors j’ai couru, j’ai pris sa tête dans mes mains, elle a rendu grâce et je l’ai aimée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :