Balade

Haute Marne

Les nuages s’étirent au ciel, le soleil réapparaît, c’est une missive.
Les champs rétrécissent, deviennent pâtures, puis la forêt s’approche,
comme un clin d’œil une trouée de lumière m’envoie une invitation.

Les chamailleries d’écureuils agitent les branches et me font signe.
De belles pierres cernées de rouge palpitent
le long d’un chemin.
Un sentier moussu me lance son appel,
des oiseaux partagent leurs chants.

Quelques fois je questionne
Sporadiques champignons et mycélium où êtes vous ?

S’arrêter se poser sur une souche humer la nature et remercier la terre pour l’offrande de quelques ceps.

Dans le sous-bois je reste humble, s’il se fronces de ronces je saurais m’écarter et à travers les hautes fougères repartir apaisé l’empreinte de mes pas en dédicace.

Une abeille m’a dansé le chemin du retour.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :