Ta nouvelle demeure

Les petits travaux, c’est rigolo,
si tous les deux on s’y met en chœur
on n’aura pas de trop
de quelques heures.

Tu me dis que la poussière
ça t’exaspère,
que ton petit aspirateur,
ça lui fait peur.

Mais mon amour adoré,
mon tout petit cœur,
Je te ferai un nid douillet,
que du bonheur.

Un nouvel univers,
un intérieur coquet,
de briques et de brocs,
je m’en dépatouillerai.

Tu me disais pourtant bien, « le volume, c’est chic ! »
Mais je sais que ce dock, ça t’a fait comme un choc.
Un coup de peinture et des rideaux aux fenêtres,
c’est une bricole, jamais rien ne m’arrête.

Au-dessus de la salle des machines
je vois un super loft pour ta frangine.
On n’a plus qu’à les retrousser,
nos manches,
pour que sous ce toit,
cela soit étanche.

Je vois bien que t’as pété les plombs
et que pour toi ça tourne plus rond
que tu rumines encore ta rancœur
Mais, voilà ta nouvelle demeure.

https://zupimages.net/up/20/10/ydan.jpg
Photo personnelle dans l’ancienne papeterie de Courlandon, entre Reims et Soissons.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :