Friedland

Forêt de Saint Gobain

J’aime être toujours seul
près des arbres lumières.
Je communie aux aïeuls
lors de ce matin d’hiver.

Ici j’ai trouvé, la Friedland,
espace de paix, lieu glacé.
Les esprits du passé s’entendent,
pour que sonne l’heure d’un temps figé.

L’air vif s’éveille aux couleurs pâles,
sous mes yeux, un vert qui s’étale,
comme une gouâche au gré du vent.

J’ai du bleu dans le regard,
pour un blizzard au levant.
J’ai du bleu dans le regard,
au visage, un sourire d’enfant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :