Dune de sable et wakamé

(explicite)

Dunes de sable et wakamé

Son corps couleur sable se confondait aux dunes, une petite fleur sauvage entre les dents elle m’attendait quand j’admirais les vaguelettes que dessinait le vent.

Je me souviens de la plage sud où l’on venait se baigner nus, libres, le corps caressé par les flots tumultueux et revigorants.

Une naïade dans les baïnes, l’écume était mousseline, le sel sur sa peau traces blanches me bousculait le sang.

Allongés près des goémonts et wakamés, j’agaçais petit coquillage nacré de rose du bout des mes doigts insistants. J’assistais à son ravissement.

Un cri de cormoran recouvrit son gémissement, quand de ma bouche petites lèvres je chatouillais si gentiment. Je ressentais ses frémissements qui arrivaient par vagues et la force de son plaisir écumant.

2 commentaires sur « Dune de sable et wakamé »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :