Sur la route

Champs de pierrailles sur vastes horizons semeurs de cailloux l’ancien métayer a construit la « Caborde »* de pierres sèches abattu l’arbre aux sabots pour d’autres fermages Aujourd’hui la terre repose exposée au vent frais de la plaine elle germine d’autres printemps. * petite maison de pierres sèches dans le sud de l’Yonne. 

Les Jujus en Suisse

Enfin le départ pour les grandes vaccances !Un des enfants issus des huits frères et soeurs de notre grand père Suisse, pouvait nous louer un chalet au-dessus du lac de Neuchatel. Il se situait en moyenne montagne dans les alpages du Jura Suisse près du lieu-dit le « Creux du van » une immense cassure géologique, uneLire la suite « Les Jujus en Suisse »

Marie Noël

(revient le temps des petits marchés de noël et autres souvenirs) Ils furent dessinés sur des pierres en glyphes,parchemins sacrés, biblos, textes apocryphes. À ton sujet de plumes en calames sur papyrus,trois, quatre mots, deux lignes, rien de plus. Je t’imagine Miryem à la rencontre des parias miséreux de Galilée.Je t’imagine au pays d’Hérode reineLire la suite « Marie Noël »

Sur la route

Arrêt sur la route   Ville en Selve au  bord de la forêt comme un bel oiseau posé sur son nid le regard sur les empreintes de  faunes biches chevreuils renards et sangliers venus y faire leurs rondes après un silence de veillée quelques minutes avant la nuit un dernier chant d’oiseau pour mélodie enLire la suite « Sur la route »

Sur la route

Sur la route Je me glisse dans la brume comme passerait un oiseau que l’hiver aurait livré à la grisaille au loin le village se dessine entre sanguine et fusain la voiture glisse le paysage se fait coton je patine un peu et je rêve d’arriver auprès d’une cheminée auprès d’un feu de bois jeLire la suite « Sur la route »

Goule en gore

Dehors, dans la forêt, la neige n’en finie pas de tomber. Voici l’hiver qui m’embrume les narines.Je tire la couette, j’ai ressorti les plumes, même le feu de la cheminée m’enfume.Un courant d’air dans la maison les portes claquent. Tout le monde est parti travailler. Blanche, est passée me voir, elle me surnomme nez rouge, elleLire la suite « Goule en gore »