Le jeu de la dame

Une série que j’ai pris plaisir à suivre, faire un film sur la base de compétitions d’échecs n’est pas évident, mais ici c’est une belle réussite, je recommande. Quand j’ai roqué sur le damierMa dame entre dans l’arèneQuand j’ai roqué sur le damierMon roi peut aller reposer Tous les fous et les cavaliersFont une escorteLire la suite « Le jeu de la dame »

L’alchibulle

« Allons chercher sans retard l’ami qui soigne et guérit la folie qui m’accompagne et jamais ne m’a trahi… » Jacques Higelin. Le début des vendanges, c’est le moment fort du travail de vigneron, quelques semaines, après l’effervescence de la Champagne, les vignes prendront leurs belles couleurs d’automne. Après la cueillette le raisin sera amené au pressoir,Lire la suite « L’alchibulle »

Eoliennes dans la brume

(Ecris par Gage, poète Haut Marnais présent sur différents forums d’écriture). Tu les devines dans l’obscurité, tout là-bas au fond, sur la crête.Il y en a précisément douze. Tu le sais pour les avoir observées trajet après trajet.Détestées, admirées, négligées.C’est selon.Selon l’humeur. Je crois que mon moment préféré c’est en plein jour, et dans l’autreLire la suite « Eoliennes dans la brume »

Au banc des saisons

Sous le chant des oiseaux dans l’ombre des ramures,doux feuillage au repos, un refrain se murmure.Que tourne la terre et reviennent les saisonsquand soufflera l’hiver alors nous partirons. Lors des souffles d’été sur champs de paille et tas de foinj’aimais voir s’envoler le son du grain. J’ai couru les champs en tapis crins jauneset tenuLire la suite « Au banc des saisons »

Conciliabule

Un monde d’arbres et de lutins,s’est réuni dès ce matin.La ronde du grand bois mutin,a pour son feuillage du chagrin. « C’est pour vous, en toutes saisons,mousses vertes et baies rouges.Chez nous, toujours rien ne bouge,nous prions pour nos verts bourgeons. » « Depuis quand, vêture, serait affaire de champignons ?Aujourd’hui, que l’hiver dure, ce n’est pas déraison.EnLire la suite « Conciliabule »

La perfidie des classiques

Les classiques à connaître sur le bout des doigts ! Bien installés dans ce bistrot parisien, nous finissons notre repas et je papote avec ma fille. Derrière elle, je peux voir à travers une porte vitrée une salle de spectacle laissée à l’abandon.Je lui demande :— Tu connaissais ce café-théâtre qui a fermé ?— J’yLire la suite « La perfidie des classiques »

Les Rajasthanies

Dans le village de Fort Barli très tôt ce matin, les Rajasthanies sont entrées dans le temple du palais au son d’une mélodie fifrée. D’une démarche gracieuse en fredonnant une mélopée, elles ont nettoyé les marbres et dépoussiéré la statue de Naga évitant son regard Ophidien. Il fallait cirer les frises de bois fines commeLire la suite « Les Rajasthanies »